dimanche 12 octobre 2014

Samedi 29 août 2009 : Faramans – Revel-Tourdan.

Quittant le camping, je traverse Faramans. Construit sur la moraine frontale de l'ancien glacier de l'Isère, le village est à proximité de la confluence de la plaine du Liers avec la plaine de Bièvre. Je franchis le ruisseau du Suzon et, par un raidillon, je grimpe à Pommier-de-Beaurepaire, situé sur une colline. L’architecture de l’église et des maisons de la place (ornées d’ouvertures des XVIIe et XVIIIe siècles) est en pisé et galets roulés. A la sortie du village, une table d’orientation permet une vue remarquable sur les plaines de la Bièvre, de la Valloire et au loin sur la chaîne des Alpes. Sur la crête, le vent s’accentue. Il m’accompagnera toute la matinée.
Le GR 65 se poursuit par un beau chemin de crête qui longe ou traverse des bois. Des perdrix rouges s’enfuient sans empressement à mon passage. Au bout de quelques kilomètres, je passe au-dessus du château de Barbarin, une maison forte du XIVe siècle située en contrebas. Je descends alors à Revel-Tourdan. Par les ruelles du village bordées de maisons très anciennes aux murs en galets roulés, je rejoins Viviane sur une place.

J’interromps provisoirement ma randonnée. L'après-midi, après avoir mangé dans le Boxer, nous faisons route vers Embrun, dans les Hautes-Alpes. Nous arrivons chez mon oncle François et ma tante Bernadette vers 19h.

Dimanche 30 août 2009 :

Journée à Embrun.

Lundi 31 août 2009 :

Nous quittons Embrun dans l'après-midi et retournons en Isère sur le GR 65.
Nous passons la nuit dans un camping à proximité de Pommier-de-Beaurepaire. Il fait très doux, et Oscar passera toute la nuit à l’extérieur allongé dans l’herbe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire